Quelle est la différence entre les protéines animales et végétales ?

Les protéines sont un élément essentiel de l’alimentation. Il aide à construire, réparer et entretenir les structures du corps. Les aliments dérivés de plantes et d’animaux peuvent tous deux fournir des protéines, mais il existe certaines différences.
Les protéines existent dans tout le corps, des muscles et des organes aux os, en passant par la peau et les cheveux. L’organisme ne stocke pas les protéines comme il le fait pour d’autres macronutriments, cette protéine doit donc provenir de l’alimentation.

Les protéines sont constituées d’acides aminés. Le corps d’une personne a besoin d’un équilibre des 22 types d’acides aminés pour fonctionner correctement.

L’organisme ne peut pas produire neuf de ces acides, appelés acides aminés essentiels.

Une source complète de protéines se réfère à un type d’aliment qui contient les neuf.

Avoir le bon équilibre d’acides aminés peut construire le muscle et aider le corps à récupérer rapidement de l’exercice. Comprendre les différences entre les protéines végétales et animales est important pour quiconque veut s’assurer que son alimentation est saine.

Dans cet article, nous examinons les différences entre les protéines animales et végétales. Nous étudions également les effets sur la santé, décrivons quel type est meilleur pour le culturisme, et énumérons les meilleures sources de chacun.

Protéines végétales vs protéines animales

Related image

L’une des principales différences entre les protéines végétales et animales réside dans leur teneur en acides aminés.

Les acides aminés sont les éléments constitutifs des protéines. Lorsque le corps digère les protéines contenues dans les aliments, il les décompose en acides aminés.

Le corps peut avoir besoin de différents acides aminés à différents moments. Beaucoup de gens croient que le régime devrait inclure des sources complètes de protéines, qui contiennent les neuf acides aminés essentiels.

Certains produits d’origine animale sont des sources complètes de protéines, telles que :

poisson
différents types d’œufs
les produits laitiers, comme le fromage, le lait et le lactosérum
viande rouge de vache, de bison et de cerf
la volaille provenant de sources telles que les poulets, les dindes et les cailles
la viande provenant de sources moins courantes, y compris les sangliers, les lièvres et les chevaux
La plupart des protéines végétales sont incomplètes, ce qui signifie qu’il leur manque au moins un des acides aminés essentiels.

Cependant, certains aliments d’origine végétale, comme le quinoa et le sarrasin, sont des sources complètes de protéines.

Il est important pour les végétariens et les végétaliens de mélanger leurs sources de protéines et de s’assurer qu’ils obtiennent tous les acides aminés essentiels.

N’oubliez pas non plus que certaines sources de protéines végétales peuvent prendre plus de temps à digérer et à utiliser par l’organisme.

Qu’est-ce qui est meilleur pour la santé ?

Related image

Au moment de choisir entre les sources de protéines végétales et animales, il est important de tenir compte des autres éléments nutritifs que les aliments fournissent.

Les aliments riches en protéines peuvent avoir des profils nutritionnels très variés.

Certaines sources de protéines animales peuvent contenir des niveaux élevés de fer hémique et de vitamine B-12, alors que certains aliments à base de plantes manquent de ces nutriments.

D’autre part, les nutriments spécifiques aux plantes, appelés phytonutriments, et certains antioxydants sont absents des sources de protéines animales.

Les produits d’origine animale contiennent des graisses saturées et des taux de cholestérol plus élevés que les sources de protéines végétales. Une personne peut vouloir éviter les produits d’origine animale pour ces raisons.

Beaucoup croyaient autrefois que le cholestérol alimentaire était associé aux maladies cardiovasculaires. Bien que des données récentes ne suggèrent aucun lien significatif, l’Institute of Medicine (IOM) recommande toujours de limiter le cholestérol alimentaire.

La fibre est un autre facteur important. Seuls les aliments d’origine végétale contiennent des fibres, ce qui aide à maintenir l’équilibre du système digestif.

Manger plus de protéines végétales peut également améliorer la santé générale d’une personne.

Les résultats d’une méta-analyse réalisée en 2016 suggèrent que la consommation d’une plus grande quantité de protéines animales, en particulier celles provenant de la viande rouge transformée, peut augmenter le risque de mourir d’une maladie cardiovasculaire.

Toutefois, les chercheurs ont constaté que le lien entre les protéines animales et les maladies cardiovasculaires n’existait que chez les personnes présentant au moins un facteur de risque lié au mode de vie, comme le tabagisme, une forte consommation d’alcool, un excès de poids ou l’obésité.

Les résultats indiquent également que manger plus de protéines végétales peut aider à réduire ce risque et d’autres.

En général, la meilleure façon de couvrir les besoins alimentaires d’une personne est de manger une grande variété d’aliments.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *