L’urée : le pansement des peaux sèches

Même si son nom n’est pas très glamour, l’urée reste un des plus puissants actifs cosmétiques.

L’urée est un hydratant naturel de la peau. Elle fait partie de ces substances qui permettent à la peau de fixer l’eau et de conserver un niveau d’hydratation nécessaire à son bon fonctionnement.  Des études scientifiques ont montré que les dessèchements cutanés présentent — quelle que soit leur cause — un déficit en urée.

Autorisée dans les produits bio

Naturellement formée à partir de la dégradation des acides aminés, on peut facilement synthétiser l’urée. C’est une molécule très soluble dans l’eau, mais assez instable, qui peut aboutir à un produit collant, à I ‘odeur d’ ammoniaque ! Aussi, les formulations à base d’urée passent par de nombreuses améliorations pour arriver à une galénique agréable et des textures plus légères. On y ajoute, par exemple, de l’acide lactique ou de l’acide salicylique qui améliorent sa stabilité. Son usage est autorisé dans les cosmétiques bio.

Des actions complémentaires

L’urée est parfaitement adaptée à la problématique des peaux sèches, qui sont souvent rêches et qui desquament. Une peau très sèche (souvent sujette au psoriasis, à l’ichtyose…) est accompagnée d’un épaississement de la couche cornée par accumulation excessive de cellules. Le processus de kératinisation — c’est-à-dire la formation de la couche cornée protectrice est perturbée et la peau devient perméable.

A une forte concentration, l’urée facilite l’élimination des squames et le renouvellement des cellules mortes de la couche cornée. La peau retrouve un aspect lisse et gagne en confort et en souplesse.

Utile de la tête aux pieds

L’utilisation d’un hydratant à 5 % d’urée réduit la perte insensible d’eau (ou PIE, dont ne se rend pas compte) et rend la peau moins sensible aux irritants comme les tensio-actifs (que l’on retrouve dans les produits lavants).

Sur une peau rêche, les crèmes avec urée sont utilisées de préférence sur peau humide, après le bain.

Chez les patients atteints d’un psoriasis, l’utilisation d’un onguent à 10 % d’urée améliore le contenu en eau de la couche cornée. Lors de l’application pendant 3 semaines d’une crème à 10 % d’urée, on a observé une diminution de la perte insensible en eau et une augmentation de la capacité à fixer l’eau.

Enfin, l’urée possède aussi des propriétés très utiles dans les soins destinés aux cuirs chevelus sujets aux squames et au psoriasis. L’actif est alors formulé dans des sham- pooings spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *