Le business de l’énergie solaire en Afrique

Afrika-Solar.jpg

Le soleil est une source inépuisable d’énergie nécessaire à notre planète. Son rayonnement illumine l’Afrique tout au long de l’année (près de 325 jours par an) et permet ainsi au continent de profiter d’un climat favorable à l’énergie solaire. Un atout majeur pour des installations photovoltaïques rentables qui transformeront la luminosité solaire en énergie. Toutefois, malgré ce potentiel indéniable, cette technologie est sous-exploitée en Afrique.

Economie lumineuse

La production d’énergie est un facteur important dans l’expansion économique d’un pays. Mais, comme le souligne le rapport de 2013 de l’Observatoire des énergies renouvelables, un développement élevé d’énergie par habitant n’est pas significatif du développement du pays en lui-même.  En effet, c’est la gestion de l’énergie qui détermine le développement d’un pays. C’est-à-dire que sont déterminants les éléments suivants : l’importation et l’exportation du matériel, la distribution au niveau des secteurs en demande d’énergies différentes, les politiques énergétiques.

On observe dans certains pays du continent une utilisation des panneaux solaires répandue qui constitue un vrai investissement à long terme. C’est le cas du Maroc et de l’Afrique du Sud qui ont une longueur d’avance sur les autres pays africains. Le Maroc, pays africain le plus à la pointe au niveau énergétique, a opté en 2009 pour une stratégie énergétique solaire. Il a notamment institué un programme « NOOR » grâce auquel plusieurs centrales solaires ont vu le jour. Ce projet a pour but de réduire les coûts énergétiques des clients mais s’inscrit également dans une perspective de préservation environnementale.

Le Sénégal est aussi remarquable dans le domaine énergétique puisqu’il a notamment inauguré en juin 2017 la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest à Sinthiou Mékhé à 80km de Dakar. Cette centrale compte 92 000 panneaux solaires pouvant alimenter près de 200 000 ménages. Malgré cette avancée, de nombreux  Sénégalais n’ont pas accès à l’électricité. Pour remédier à ce déficit d’énergie en zone rurale il suffirait d’installer des panneaux solaires qui ont comme avantage de fournir une installation peu coûteuse, et de bénéficier comme indiqué plus haut d’un rayonnement élevé. De plus, il existe, pour certaines zones isolées, une possibilité de stocker l’énergie au niveau local dans des batteries à l’aide  de « kits solaires ».

Quel est donc le problème ?

Le manque d’information, le prix de l’importation du matériel nécessaire, la concurrence des autres sources énergétiques (charbon, énergies fossiles, etc.), les installations étrangères ainsi que la politique énergétique du pays adoptée qui peuvent constituer un frein au développement de l’énergie solaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *