Comment savoir si le stress affecte votre sommeil ?

Le stress a souvent un impact sur la qualité et la durée du sommeil. Le stress et le manque de sommeil peuvent avoir de graves répercussions sur la santé physique et mentale. Les experts recommandent aux gens de viser 7 à 9 heures de sommeil par nuit, selon leur âge et d’autres facteurs.
Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), 35,2 % des adultes aux États-Unis dorment moins de 7 heures par nuit. Cela peut entraîner un déficit de sommeil qui entraîne des problèmes de santé physique et mentale durables.

Le rôle exact du sommeil n’est pas clair, mais la recherche a montré qu’il facilite un large éventail de processus corporels. Il s’agit notamment de changements physiques, comme la réparation musculaire, et de tâches mentales, comme la concentration.

Effets du manque de sommeilImage result for Effets du manque de sommeil

Le manque de sommeil peut causer une humeur négative, un manque d’énergie, de la difficulté à se concentrer et une incapacité générale à fonctionner comme d’habitude.

Le manque de sommeil peut avoir de graves conséquences dans certaines circonstances, par exemple si une personne conduit ou utilise de la machinerie lourde lorsqu’elle est fatiguée.

Il est peu probable qu’une mauvaise nuit de sommeil occasionnelle cause des dommages, mais une privation persistante de sommeil peut augmenter le risque de plusieurs problèmes de santé chroniques.

Le lien entre le stress et le sommeilImage result for Sleep deprivation effects

Le stress a de nombreuses connotations négatives, mais c’est une réponse qui a évolué chez les humains et les animaux pour leur permettre de faire face à des situations importantes ou dangereuses.

Chez l’homme, le stress peut provoquer la libération d’hormones par le système nerveux central (SNC), comme l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones augmentent la fréquence cardiaque pour faire circuler plus efficacement le sang vers les organes vitaux et les muscles, préparant le corps à prendre des mesures immédiates si nécessaire.

Cette réaction du SNC est connue sous le nom de réaction de combat ou de fuite, et elle était vitale pour la survie humaine au cours des premiers stades de l’évolution.

De nos jours, des questions qui ne constituent pas une menace pour la survie peuvent déclencher une réaction de lutte ou de fuite. Par exemple, des problèmes au travail ou des difficultés relationnelles.

Ce que le stress fait au corps à long terme
Il est normal de se sentir stressé à l’occasion, mais des sentiments chroniques de stress peuvent amener le SNC à maintenir un état d’excitation accru pendant de longues périodes. Être dans cet état peut avoir de graves répercussions sur la santé physique et mentale à long terme.

L’un des effets du stress est qu’il peut entraîner une privation de sommeil. Le fait d’être souvent dans un état de vigilance accrue peut retarder le début du sommeil et provoquer des pensées rapides et anxieuses la nuit. Un sommeil insuffisant peut alors causer un stress supplémentaire.

Selon un sondage de la National Sleep Foundation, 43 pour cent des personnes âgées de 13 à 64 ans ont déclaré être restées éveillées la nuit en raison du stress au moins une fois au cours du dernier mois.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *